Léna, son instit et son papa

par Lisa Martin

41pmyd7ehul sy346

 

Résumé

 

L’histoire d’un papa célibataire d’une petite fille de cinq ans qui entre dans sa dernière année de maternelle. Une histoire toute douce d’une rencontre entre un homme que les relations humaines effraient et un autre qui les embrasse à bras le corps. Une histoire d’amour qui se noue, lentement, mais sûrement.

Dimitry avait 36 ans. Il était le papa de Léna, 5 ans, qui entrait dans sa dernière année de maternelle. Son professeur, Matthieu, semblait tout droit sorti d’un film Disney. Dimitry le trouvait ridiculement… coloré.

« Dans une nouvelle classe.

Avec un nouveau professeur.

Qui s’avérait être un jeune homme qui ressemblait à un fichu de personnage de dessin animé avec ses cheveux ridiculement bouclés, sa chemise brillante et le grattage constant de sa guitare comme musique de fond.

Puis il se mit à chanter. »

Son histoire n’était pas très différente de celle de beaucoup de papas célibataires. Un mariage fait au cœur de la passion, qui avait vite battu de l’aile. Sam, son ex-femme, et lui n’étaient tout simplement pas fait l’un pour l’autre.

Il avait juste cru qu’en l’implorant de garder l’enfant qu’elle portait, il arriverait à sauver son mariage. Cela n’avait fait que le briser. Elle était partie sans un regard en arrière…

« Il avait alors pensé que tout irait bien, que l’amour entre eux était ravivé. Pour apprendre plus tard que, pour Sam, cela avait confirmé sa décision de laisser les flammes s’éteindre.

— Je veux être libre, lui avait-elle dit, tout simplement, d’un calme qui tranchait avec son caractère passionné. Je ne veux pas la responsabilité d’un enfant. »

Elle avait juste déclaré la petite fille et était sortie de leur vie.

Dimitry n’avait plus jamais entendu parler d’elle.

Heureusement pour lui, sa famille le soutenait. Son père, Alexei, et ses deux frères, Yvan et Boris.

« C’était les vacances. Et qui disait vacances disait famille !

— Oncle Boris !, cria Léna en s’élançant du bas de l’allée qui menait à la maison de son grand-père.

Son oncle, le plus jeune de la fratrie, était joueur. Aussi se laissa-t-il tomber en arrière sur le porche pour faire rire sa nièce. Ce qui ne manqua pas d’arriver.

Ivan, l’aîné, profita que son jeune frère soit au sol pour pêcher Léna assise sur son torse et la serrer dans ses bras.

Souriant, Dimitry enjamba Boris et tapa Alexei, leur père, sur l’épaule. »

Mais ce qu’ignorait Dimitry était ce que lui réservait cette nouvelle année scolaire.

Il n’avait jamais été bon avec les relations humaines, ni les sentiments. S’il avait eu l’âge de Léna, les médecins l’auraient probablement diagnostiqué autiste, ou du moins avec des troubles autistiques. C’était ce que lui avait dit sa thérapeute.

« Parler n’avait jamais été facile pour lui. S’il avait l’âge de Léna, les médecins diraient certainement de lui qu’il avait un trouble autistique. Il avait parlé très tard, l’apprentissage se faisant difficilement. Il avait souffert de bégaiement pendant longtemps, rendant ses rapports avec les autres très difficiles. Une longue thérapie, et le soutien inconditionnel de sa famille, avait eu raison de ce défaut de parole, mais pour le coup, parler, juste parler avec quelqu’un était une tache ardue. »

Aussi avait-il du mal comprendre pourquoi il était si facile de discuter avec le jeune professeur ou à saisir la nature de la douce chaleur qui réchauffait sa poitrine en sa présence…

Une histoire d’amour toute douce, entre les affres de la parentalité et le plaisir de découvrir l’autre.

*Informations*

 

Éditeur : Auto édité

Nombre de pages : 270

Prix : 4.99

Liens d'achat : Amazon

Date de parution : septembre 2022

 

Ajouter un commentaire